Imam de Quimper - charité

Aller au contenu

Menu principal :

Imam de Quimper

Imam

Le nom Quimper est la forme francisée de son nom breton, Kemper.
Sous l'Ancien Régime, la ville est communément appelée Quimper-Corentin, en référence à saint Corentin, son premier évêque. Ce qualificatif permet à l'époque de la différencier des autres localités bretonnes portant le nom de Kemper, notamment les communes qui s'appellent aujourd'hui, en français, Quimperlé, Quemperven et Quemper-Guézennec. C'est à Quimper-Corentin que Jean de La Fontaine place sa fable du Charretier embourbé16.

Pendant la Révolution française, la commune a été rebaptisée Montagne-sur-Odet.

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu