Un imam en colère - charité

Aller au contenu

Menu principal :

Un imam en colère

Imam

Question de Claire Chartier, l'Expresse : à un imam en colère Bordeaux
Et le Conseil français du culte musulman? Faut-il le maintenir, en dépit de son manque cruel de représentativité?

Réponse du prélat en colère :
Le CFCM était nécessaire pour donner à l'Etat un interlocuteur. Mais je pense qu'il faut repartir de la base. On pourrait commencer par organiser des assises de l'islam en France rassemblant des imams, des théologiens, des penseurs, des présidents d'associations ... L'islam est une religion qui vit sur le terrain, partout dans l'Hexagone. En revanche, il est encore beaucoup trop marqué par une représentation ethnique - marocaine, algérienne, tunisienne... Il n'existe pas d'islam de France, mais un islam maghrébin de France.

Source : L'Expresse

Il n'existe pas d'islam de France, mais un islam maghrébin.
Notre spécialiste du bagou vient de faire une découverte stupéfiante
<< l'islam de France n'existe pas >> dit il, et rajoute << mais un islam maghrebin >>. Toujours dans la provocation à des fins publicitaires, histoire de faire parler de lui dans le monde virtuel à représenter des musulmans virtuels. Il faut savoir qu'a Bordeaux oû il officie, les musulmans de Gironde ne le calcul même pas, d'ailleurs la plupart d'entre eux ne savent même pas qui est ce mr Tareq Oubrou. Ce qui est sommes toutes assez normale, car pour être connu il convient d'affronter le sufrage, hélas pour les potentats religieux la démocratie n'existe pas, cela n'entre même pas dans leurs entendements.

Et notre prélat de l'islam de poursuivre : << En revanche, il est encore beaucoup trop marqué par une représentation ethnique - marocaine, algérienne, tunisienne... >>. Ah, c'est navrant qu'il n'éxiste aucune machine à laver l'ethnicité, notre prélat c'est sans doute trompé de vocation, c'est douanier qu'il aurait dû être et non imam. A la douane pour veiller à ce que chaque maghrébin mettant les pièds sur le territoire, passe dans une machine à laver l'ethinicité, à l'instar de ce que fait son colistier l'imam Abdesslam de la mosquée de Cenon gérant de l'agence hajj Bordeaux avec la machine virtuelle de la fédération musulmane de la Gironde à laver les âmes des impures lors du pèlerinage avec la lapidation du diable à la Mecque, y compris les musulmans décédés depuis fort longtemps.


7.5  Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère.
7.6  Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent (Saint Mathieu).


Ne donnez pas la confiture aux cochons

les cochons symbolisent la voracité, ils représentent le "vulgaire", des personnes qui ne savent pas apprécier la valeur spirituelle des choses. La perle symbolise la pureté et la grâce, donner une chose de valeur à quelqu'un qui ne sait en voir la valeur serait du gâchis pur et simple.

En conclusion nous pouvons affirmer sans l'ombre d'un doute que l'imam en colère de la mosquée de Bordeaux. C'est plutot l'inverse, dorénavant il faut dire la mosquée de l'imam et récteur autoproclamé de la mosquée qui se trouve dans la commune de Cenon est "ethniquement" islamophobe et "ethniquement" raciste puisqu'il fait allusion à l'ethnicité maghrebine des musulmans de France dans son argumentaire. L'homme toujours dans l'équivoque ne peut pas dire les choses clairement, utilisant le subterfuge linguistique en intercalant dans la phrase le mot "éthnique", par ce qu'il a encore besoin de l'argent des musulmans dit : << ethniquement marocains, algériens et tunisiens >>. Aussi une façon sournoise d'opposer les "blédards" et les natifs, il a déjà oublié d'ou il vient. Ahh ! Cette satanée mémoire courte.

Vous l'aurez compris,
Il n'y a rien de républicain et encore mois d'islamique la dedans, il n'y a que l'argent et la gloriole. On peut rajouter que les musulmans qui donnent de l'argent à la mosquée de Bordeaux et celle de Cenon sont ethniquement masochistes.

Enfin de compte, la seule chose que les musulmans d'orgine maghrèbine on de bien et de valable aux yeux des margoulins des mosquées, c'est le pognon que ceux ci donnent aux mosquées de Gironde tenues en laisse par les potentats de l'islam. Aux imams qui s'adonnent au vol et corruption à Bordeaux. De nos jours les facilités de langage et les raccourcis sont monnaies courantes.

2/11. Et quand on leur dit : "Ne semez pas la corruption sur la terre", ils disent : "Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! "
2/12. Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s'en rendent pas compte.
2/13. Et quand on leur dit : "Croyez comme les gens ont cru", ils disent : "Croirons-nous comme ont cru les sots ?" Certes, ce sont eux les véritables sots, mais ils ne le savent pas (La genisse (El-bakara)).

 
Retourner au contenu | Retourner au menu